Rhinoplastie ethnique Tunisie

La rhinoplastie ethnique en tunisie est le domaine de la chirurgie esthétique, et plus spécifiquement de la chirurgie du visage qui permet de corriger les défauts et les malformations ethniques du nez.

Qu’est-ce qu’un nez ethnique ?

Le nez au-delà de sa dimension fonctionnelle et esthétique, dans la mesure où d’une part il assure la respiration et d’autre part, est constitutif de l’harmonie du visage, permet parfois d’identifier une origine ethnique. Autrement dit, le nez assure aussi l’identité ethnique. A travers le nez, on peut déduire les origines culturelles d’un individu, d’où la désignation dans le domaine de la chirurgie esthétique du nez, d’une rhinoplastie ethnique.

On distingue ainsi en fonction de leurs origines, divers types de nez : le nez caucasien, le nez italien, le nez européen… dont les distinctions se font sur la base de la forme du nez, et parfois en raison de leurs particularités esthétiques ou inesthétiques. Car dans l’absolu, il n’existe pas de nez idéal. Néanmoins, certaines demandes dans le domaine de la chirurgie du nez, sont formulées par des patients d’origines africaine ou asiatique, et la plupart du temps, ce sont ces cas qui relèvent de ce qu’on appelle la chirurgie esthétique du nez ethnique. Le but de l’intervention vise à corriger les disgrâces particulières à ces nez, à procéder à un remodelage de ce nez.

Les particularités du nez ethnique

Nez africain

Pour les personnes d’origine africaine, le trait commun au niveau de la morphologie du nez, est généralement un nez court, épaté et large. Outre ces caractéristiques culturelles du nez en Afrique, il est souvent remarqué chez eux, un angle nasofrontal assez obtus ; des ailes des narines épaisses, une courte et épaisse columelle, l’angle entre les lèvres et la columelle est aigue, une pointe large, des cartilages minces, la perte d’élasticité de la peau du nez, etc.

Nez asiatique

Le nez asiatique présente quelques caractéristiques anatomiques parmi lesquelles, un nez court, l’arête nasale droite ou bien concave, pas très large ; il a aussi une columelle courte, large, les ailes des narines fines, pointe nasale courte et retroussée, des cartilages fins, etc. Bien qu’il s’agisse là des traits communs à des personnes issus d’un même contexte géographique, il est important pour le plasticien de tenir en compte chacune des demandes et ne pas traiter de la même manière un chinois, qu’un japonais ou un thaïlandais. Chaque demande de rhinoplastie est personnalisée et doit l’être même pour la chirurgie du nez ethnique, de peur d’avoir un nez uniforme ou uniformisé. Le risque pour certains est de vouloir reproduire un nez occidental pour les patients issus de contexte géographique différent.

En quoi consiste la chirurgie du nez ethnique en Tunisie ?

L’objectif de la rhinoplastie ethnique en tunisie est double. Il s’agit d’une part d’une demande purement esthétique. Comme toutes les autres demandes en rhinoplastie classique, le but de l’intervention pour le patient est de corriger d’emblée un défaut du nez complexant. La correction du nez disgracieux se fait donc dans le but d’avoir un nez qui s’intègre parfaitement dans le visage. D’autre part, l’intervention à pour but, pour la patient, de renoncer à une identité ethnique. Il ne s’agit pas d’une négation de sa culture et de son identité, mais une volonté de se soustraire aux préjugés, aux regards critiques, et de s’intégrer parfaitement dans une société qui attache de l’importance plus au paraître qu’à l’être.

Quoi qu’il en soit, une demande de correction d’un nez ethnique doit tenir en compte 3 aspects fondamentaux : la hauteur du dorsum, la largeur des ailes narinaires, la projection de la pointe nasale. Les sollicitations du patient ne doivent donc pas remettre en cause cet aspect professionnel. Le chirurgien doit procéder à un changement équilibré, et veiller à garder l’harmonie de tous les éléments du visage. Voilà pourquoi une blépharoplastie est parfois associée à la rhinoplastie.

Principes et technique de la chirurgie du nez africain

De manière générale, l’objectif technique de cette chirurgie est de réduire le volume du nez de face et de l’augmenter de profil. La partie supérieure du nez va être diminuée en largeur, la pointe affinée, les narines réduites en longueur ; tandis que l’arête nasale sera augmentée sur la hauteur, une projection de la pointe nasale, l’angle entre la lèvre et le nez ouverte. Une greffe du cartilage ou un implant nasal peut être nécessaire suivant le cas.

Principes et techniques du nez asiatique

Sur le principe opératoire, il s’agit de la même chose que le nez d’un martiniquais, d’un ressortissant de l’Afrique de l’Ouest, parce l’intervention visera à réduire les proportions du nez de face et à les augmenter de profil. Mais chaque nez ayant sa spécificité qu’il faut respecter, le chirurgien ne peut procéder de la même manière à chaque fois.

Devis gratuit